jeudi 16 novembre 2023

Expo des 7 lieux !

Oyez oyez !

 
En préambule du festival du livre Les Enchanteurs (gratuit, les 25 et 26 nov. à Châteaugiron, près de Rennes), une exposition de Fox-Boy a été créée et répartie sur 7 communes de la Communauté de Communes (Ossé, Domloup, Châteaugiron, Noyal-sur-Vilaine, Piré-Chancé, St-Aubin -du-Pavail et Servon-sur-Vilaine.
 
 
En tout, 62 panneaux, tous uniques, qui sont l'occasion de décrypter le processus de création d'une page, d'une couverture, à travers croquis, commentaires et analyse.
 
Chaque expo est auto-contenue, et invite les curieux à visiter les autres.
 
Ces 7 expos sont visibles du 8 au 26 novembre (oui : il vous reste 10 jours !).
 
 
 
 





 
 
Ce soir : Rendez-vous à Tours (Beer or not to Beer, vers 18h30)
Ce week-end (3 jours) : Rendez-vous à BDBoum à Blois - stand KI.
Au boulot !

mardi 14 novembre 2023

Beer or not to beer...

 Amateurs de bière !

Si vous êtes du côté de Tours ce jeudi soir, à partir de 18, je vous invite à nous rejoindre au "Beer or not Beer", à Saint-Cyr-sur-Loire, pour un afterwork en forme de séance de découverte de la bière ambrée pour laquelle j'ai créé cette étiquette.

Pour ceux que ça intéresserait, j'amènerai de quoi vendre et dédicacer des albums.
 
Convivialité et détente au programme.
 


 
Tout ça en préambule du festival BDBoum à Blois où nous serons de vendredi à dimanche sur le stand Komics Initiative (Halle aux grains).



vendredi 10 novembre 2023

Petit Prince !

Des nouvelles de l'impression géante du Petit Prince !

Pour ceux qui l'ont commandé il y a quelques mois, votre patience va bientôt être récompensée : j'ai le plaisir de vous annoncer que j'ai reçu ces sublimes tirages hier, et que je les ai numérotés, signés dans la foulée pour qu'ils puissent repartir à Paris au plus vite, pour expédition chez vous.
 
 





Je dois dire que je suis très impressionné par la qualité de la fabrication, parachevée par un poinçon officiel, avec une sécurisation digne d'un galeriste, et qui justifie d'autant plus le caractère unique de l'objet limité produit.
Un honneur pour moi que d'être associé à l'univers de Saint-Exupéry, vraiment, en espérant qu'il aurait aimé le résultat.
- Merci à Thomas Riviere pour sa confiance.
 
 
Et pour ceux qui veulent profiter des envois imminents, sachez qu'il en reste à la commande !


lundi 6 novembre 2023

Malo Louarn (1949-2023)

 Malo Louarn.
Son nom ne vous dira sans doute rien si :
1 - Vous n'êtes pas Breton·ne.
2 - Vous avez moins de 40 ans.
3 - Vous n'êtes pas amateur de BD.

Avec Gégé, Michel Plessix ou Emmanuel Lepage, Malo Louarn compte parmi les auteurs de BD bretons à avoir fait ses gammes dans l'atelier de Jean-Claude Fournier.

 



 

Passé par le journal de Spirou et de Tintin, ce disciple de franquin (pour le trait) et Greg (pour le sens du dialogue) s'est vite affranchi de la tutelle des journaux belges dans lesquels il a débuté dans les années 1970, pour tenter l'aventure de l'autoédition (Le Candidat, La Vedette, Le Canonnier de Vodkagrad...), avant de créer le personnage de Rona pour 5 albums parus dans les années 1980 chez Ouest France.

Avec Gégé, il avait signé les dialogues du fameux MAAR RHAN (parodie de Rahan) pour le journal Frilouz à la même époque.

Dessinateur de presse frondeur et défenseur d'une agriculture dite conventionnelle (sa femme Françoise avait repris la ferme familiale à Argol en 1987), Malo n'avait pas plus sa langue que son crayon dans sa poche et on pourra dire qu'il avait le sens du clivage ("Dieu déteste l'eau tiède", paraît-il).

On le retrouve aussi dans ce rôle de dessinateur de presse, à la télé cette fois, avec son camarade Gégé, autour de Patrick Poivre d'Arvor. Imaginez ça aujourd'hui !

Fan de foot devant l'Éternel, Malo était aussi un grand soutien du Stade Rennais et discuter avec lui sur n'importe quel sujet impliquait de passer par d'imparables métaphores footballistiques.

Son centre d'observation : le bistrot et ses gens qu'on dit petites, desquels il tirait respect et inspiration.

Pour ma part, j'ai eu la chance de mettre en couleur 3 de ses derniers albums au début des années 2000 (Le Candidat, puis deux Rona inédits) et pour lesquels il avait retrouvé une seconde jeunesse.

Malo s'est éteint dimanche dernier d'une longue maladie dans son Finistère natal, parmi sa famille et ses proches.

il avait 74 ans.

Kenavo Malo.

mercredi 25 octobre 2023

Bugaled Breizh


 

(merci à Eliott qui a pris la photo : " Une grande carrière t'attend, mon fils !"



Ci-dessous, l'article de Thierry Le Charpentier ©Le Télégramme

Le dessinateur rennais a attendu pour faire ce « pèlerinage «. Quand le projet lui a été proposé, il ne souhaitait pas parcourir ce cocon bigouden que les cinq marins du chalutier Bugaled Breizh quittent, le mercredi 7 janvier 2004, pour aller vers leur destin. Il lui semblait qu’il fallait garder une distance, un petit côté fiction. « Je préférais n’avoir que mon imaginaire pour me projeter », dit-il. Sa première planche illustre les 6,5 km que fait, à vélo, le mécano en chef Georges Lemétayer pour rejoindre les quais du port de Loctudy. La couleur bleue prédomine. On croit entendre la respiration du marin, les bruits de la nuit froide. « La couleur, c’est le son de l’image », estime Laurent Lefeuvre.

 

 

« Rester décent »

La couleur bleue règne toujours quand il emmène les lecteurs au fond de l’eau en deux superbes fresques. Il dit avoir voulu « heurter les esprits et rester décent, ne jamais perdre de vue qu’il s’agit de personnes réelles, qu’il y a des familles », explique-t-il.

 

Une fois le bateau emporté par le fond, il « passe la main » au texte de Pascal Bodéré. Il laisse les lecteurs se faire leur intime conviction. « Ce n’est pas notre rôle de le dire mais de donner des éléments pour que chacun se fasse la sienne »

 


 Pour lui, « c’est assez évident. Les alliés font une partie de cache-cache. L’avant de la coque du Bugaled Breizh a été aspiré au fond. On s’entête à parler d’un banc de sable. Comme dit l’expert d’Ifremer : « Ce ne peut être qu’un sous-marin, ou alors c’est Godzilla ! » ».