dimanche 23 mars 2014

God Save the Crime

Le scénariste Pierre Dubois, fameux Elficologue, est une vieille connaissance. Les amateurs de bande dessinée le connaissent notamment pour ses fructueuses collaborations avec le légendaire René Hausman au cours de récits mêlant Contes de Fées, folklore des campagnes d'antan, dans une forme de paillardise déjantée que n'auraient pas renié Lewis Caroll et Rabelais.

En tant qu'Elficologue en chef, il m'avait préfacé en 1995 mon tout premier livre en tant qu'illustrateur "Carnet de Route d'un Chasseur de Lutins".

20 ans plus tard, Pierre a quitté Rennes depuis longtemps pour retrouver ses terres du Nord. Mais nous ne nous sommes pas perdus pour autant. A moi aujourd'hui d'apporter ma petite patte à son nouveau roman pour lequel j'ai réalisé l'illustration de couverture.

God Save the Crime vient de paraître aux éditions Hoëbeke (chez qui il a produit une part conséquente de son œuvre de romancier, mais aussi d'encyclopédiste de féerie).

Pour la première fois, il y déroule SA vision définitive et non censurée de Jack l'Éventreur. Et quand on sait l'influence obsédante qu'a eu sur lui l'Angleterre Victorienne, et plus particulièrement les quartiers crasseux de Londres de la fin du XIXe siècle (il est d'ailleurs celui qui a soufflé à Loisel l'idée-clé de son Peter Pan), autant vous dire que le sang et le stupre coulent en abondance, sous l'œil goguenard des esprits païens.



Le livre n'est pas une enquête à la From Hell. Personne ne saura jamais qui était le véritable éventreur, et c'est très bien ainsi. C'est le fantasme qui s'exprime ici. un conte soufflé par les démons lors de nuits de fièvre.

God Save the Crime n'est pas à mettre entre toutes les mains. Le petit livre appartient à la famille vénéneuse des livres corrupteurs, ceux qu'on vole pour lire en cachette, comme ceux de Sade ou Lautréamont.

Pucelles amatrices de mièvreries aux oreilles d'Elfes et autres guimauveries trempées dans du miel, passez votre chemin... ou plutôt, osez réveiller la succube en vous : Jack est de retour. D'une main sûre et amoureuse, il va vous ouvrir lentement de la gorge au sexe, tandis que vous hurlerez qu'il recommence encore, et encore, et encore...