vendredi 19 juillet 2019

VACANCES !

En retombant sur ce dessin de "Hans" (livre illustré en breton - fait en 2010), j'ai pensé que ça illustrait pas mal dans quel état d'esprit, le renard et moi vous disons "À BIENTÔT !"

jeudi 18 juillet 2019

Contes du Givre II


En création comme ailleurs, je suis de ceux qui pensent qu'on n'a rarement raison du premier coup.

Quand le temps le permet, il faut laisser reposer un dessin, une idée, être attentif aux retours (ou absence de), et y revenir plus tard, avec un œil neuf, débarrassé le plus possible d'affect.

Version finale :


Version 1 :


But de la manœuvre ? Se débarrasser de cette petite voix qui vous dit : "Bien, mais pas top. Peut mieux faire". Puis le plaisir de se dire "Stop ! J'y suis !".

BREF, pour saluer les 300% de la campagne de l'excellent Josselin Billard " Les Contes du Givre", pour lequel j'ai eu le plaisir de réaliser une des deux couvertures alternatives, j'ai revu et adapté cent infimes détails (le Diable s'y cache paraît-il...), de la colorimétrie, au contraste, à la disposition, proportions, composition, teintes, textures, poils de sourcils, ombres...).


MAINTENANT, je la laisse partir de bon cœur vers vos mimines !

Canicule la semaine prochaine ?
Les Contes du Givre sonnent décidément comme un frisson dans la chaleur de l'été.

lundi 15 juillet 2019

Fox-Boy 3 : Enter VAREK !

Traitement de couleur "3D", pour tenter de traduire une fonction "pause" dans le temps. Autant, dans un film, il est simple, comme dans Matrix, d'arrêter une scène, et de faire évoluer un personnage dedans (comme les séquences avec Quicksilver dans la franchise ciné de X-Men).

Mais en BD ! Complique de faire comprendre que le temps est arrêté.
J'utilise une même case (personnes sous le pied de Varek) montrée une seconde fois, dans une nouvelle case, après que Fox-Boy parle. Il est donc plus tard, et pourtant, on y retrouve la même scène, avec en indice, ce traitement de couleur dont Fox-Boy et son accompagnatrice, sont exempts.


L'album répondra à toutes vos questions... et en amènera de nouvelles, comme il se doit.

jeudi 11 juillet 2019

"Drunken George"

Il s'agit d'un projet signé du scénariste Tony "Sticky Pants" Emeriau et du dessinateur Dominique "Sgt Mastock" Hennebaut. Drunken George, c'est au Western ce que George de la Jungle est à Tarzan : La honte.


L'album sortira fin d'année aux éditions Monsieur Popcorn... un western parodique aux relents de désespoir, donc.
Pour l'occasion, une floppée de la crème des dessinateurs (les copains des auteurs, en fait), ont donné leur vision de George, le temps d'une fausse couverture de "Dime Novel".


Et puisqu'il me fait penser à ce génial acteur belge, j'ai imaginé l'affiche du film avec François Damiens dans le rôle titre.

Je suis parti de cette photo :


Combiné à l'affiche de Pale Rider :

Inutile d'en rajouter avec du gros gag qui tâche (genre remplacer le flingue par un tire-bouchon ou  un pistolet à eau - voyez le genre) : la gueule d'ivrogne de Damiens suffit à créer le décalage recherché.


lundi 8 juillet 2019

AMAZING MAN

Pour les fans de comics, de micro-productions, de projets atypiques, ou tout ça à la fois, je signale en ce chaud été, qu'il ne reste que TROIS petits jours pour faire du troisième tome de Centaur Chronicles une réalité.



En effet, avec 76% des 8000 € nécessaires, tout est jouable, mais RIEN n'est acquis.
Vous je sais pas, mais pour moi, l'idée de contribuer à un projet de fans, tout en se faisant plaisir, est en soi grisant.
C'est pourquoi j'ai réalisé ce portrait de la figure de proue de cet univers : Amazing Man, que j'offre à Jean-Michel Ferragatti pour tenter d'attirer VOTRE attention.


Il en fera bien ce qu'il veut (tirage au sort, vente, poster, illustration intérieure...), dans le cadre de cette campagne.
Pour ceux qui ne connaissent pas le projet Centaur Chronicles (en gros, exhumer d'anciens super-héros tombés dans le domaine public, en republier les origines et y ajouter une suite, moderne, réalisée par des auteurs français), il y a moyen, d'acquérir en même temps les deux premiers tomes.
Lien ci-dessous.
Sur ce, je souhaite les meilleures vacances possibles à ceux qui y sont, et courage à ceux dans la dernière ligne droite.
Retour à mes planches de Foxy.

Bruno Miomandre


Je ne fais pas de portraits. Je n'ai pas le temps de le faire bien, de travailler ma technique. Malheureusement, d'ailleurs.


Hommage à Bruno, parti brutalement il y a un an, ce jour.




Et quand je m'y risque malgré tout, c'est dans une concentration inquiète. Il est facile de faire illusion avec un personnage de fiction (type Logan ou Batman), et d'obtenir un résultat un peu approximatif, mais acceptable, au prétexte de : "C'est mon regard d'artiste".

Mais tenter de capturer la personnalité d'une personne réelle, à plus forte raison un proche, ne supporte aucune faiblesse (et il y en a forcément). Le meilleur dans cet exercice est l'artiste de comics Bill Sienkiewicz, qui offre d'étourdissants hommages de personnalités sur sa page Facebook.


Croquis (4B sur carton A4 - teinté gris) :
 


Pose des premières teintes au Posca :



 Un peu de crayons aquarellables pour quelques éclats de couleur à la toute fin.

lundi 1 juillet 2019

"S'il fait chaud, va à Saint Malo"

(Proverbe breton).

"Fox-Boy : Troisième Souffle" - Double-page - juin 2019 - textes masqués.



Parution... à l'automne.